En vacances cette semaine, j’ai enfin eu le temps de regarder dans la foulée Prometheus, en 3D, puis Alien: Convenant.

Non seulement ce sont de très bons films mais les regarder à la suite apporte de la profondeur à l’histoire et parfois même quelques éclaircissements. Prometheus est sorti en 2012 donc je ne l’avais pas vu depuis un moment.

Impossible de ne pas spoiler….donc passez votre route si vous ne les avez pas vus.

Le sujet des deux films, c’est bien sûr cette charmante petite bestiole appelée Alien. Ridley Scott nous en raconte l’origine et en profite pour parler de nos créateurs. Et de la création en elle-même, d’un point de vue philosophique, en particulier dans la scène d’introduction de Alien: Convenant, mais c’est aussi la trame de l’histoire.

Les Ingénieurs nous ont créés, ainsi que les aliens, tout du moins sous une forme virale type super arme biologique, et les hommes ont créé les androïdes, qui en fin de compte et sans le prévoir, sont une superbe arme, non biologique mais avec un sacré bug dans le programme.

Les deux androïdes, David et Walter, magistralement interprétés par Michael Fassbender, mènent l’Histoire, avec un grand H en fin de compte, enfin plutôt David car le bug a été corrigé chez Walter.

Ridley Scott a une grande habitude dans les aliens, c’est que le seul survivant, le seul a vraiment affronter l’Alien est… une femme. Et donc, deux femmes succèdent à Sigourney Weaver pour affronter le Monstre. Mais cela n’est pas que dans les Aliens, car Ridley Scott a aussi produit deux séries avec des femmes comme personnages principaux: The Good Wife, dans le monde bien réel des avocats à Chicago et Braindead série pleine d’humour, un peu fantastique mais remplie de dérision sur la bataille démocrate/républicain. Un cran au dessus de House of Cards, cette série n’a malheureusement qu’une seule saison ,mais restera ma série préférée en 2017 (pas de critique, je l’ai vue avant l’ouverture de ce blog). Donc, dans ces deux films, de très bonnes actrices, Noomi Rapace et Katherine Waterson. Si vous n’avez pas encore vu Seven Sisters avec Noomi Rapace, regardez, c’est très bien. Quant à Katherine Waterson, elle joue dans mes Animaux fantastiques mais j’avoue ne pas l’avoir reconnue… à revoir de toute façon en prévision de sa suite.

Coté image, impeccable, même si je trouve dommage que le deuxième ne soit pas en 3D. Côté scénario, ça bouge bien, coté horreur, bon, Alien ne nous fait plus peur depuis longtemps mais c’est quand même bien réussi.

Beaucoup de critiques négatives ont été émises sur ces deux films. Cela me rappelle Star Wars. C’est un peu comme si les fans attendent que les réalisateurs fassent exactement les films comme ils le désirent. Mais non, soyons bon public et laissons nous emporter. D’ailleurs, personnellement, à la fin de Prometheus, je pensais que Ridley Scott parlerait beaucoup plus des Ingénieurs. Il a pris un autre chemin que je vais suivre avec beaucoup de plaisir car la suite est prévue pour bientôt. Où quand les préquelles rejoindront leur suite originale.

Image splendide ou Ridley Scott qui a inventé une nouvelle forme de communication