Ready Player One est un film…fantastique, génial, brillant, émouvant, passionnant…..je pourrais en mettre des termes sans m’arrêter…

Ce film, bien évidemment, fait appel à la culture geek. Il suffit de regarder l’affiche,  bourrée de références, pour en avoir un petit aperçu. Cette culture, c’est l’univers du jeu vidéo, que j’ai survolée, et l’univers du cinéma que je connais mieux. Mais aussi, beaucoup de musique, rien que celle du générique est une de mes préférées.

Mais ce film se base sur des références pour mettre en place une vraie réflexion entre univers virtuel et univers réel. Jusqu’où cela peut aller pour une civilisation?

Et puis, un peu de romantisme et beaucoup d’humour.

Mes références préférées dans le film ont bien entendu été celles au cinéma, allant du film pour enfant au film d’horreur (Stephen King a dû adoré, j’espère). Mais même côté jeux vidéo, j’ai pu en suivre quelques unes. Mais, au delà de toutes ses références, je pense que même une personne qui aime le cinéma, et pas particulièrement le cinéma de science-fiction, peut aimer ce film car l’histoire est passionnante. Elle n’aimera pas autant le film peut-être mais passera un très bon moment. Il n’y a pas que les fans de science-fiction qui aiment E. T. !

Aux manettes, Steven Spielberg.

Indiana Jones, 1981. E. T.,1982. La Couleur pourpre,1985. 1er génération marquée à jamais par le cinéma.

Il faut sauver le soldat Ryan, 1998. Minority Report, 2002. La guerre des mondes, 2005. 2 ème génération.

Ready Player One, 2018. 3ème génération.

Et je ne parle pas des films avant, au milieu, et de ceux en préparation.

Spielberg est à mes yeux un des plus grand réalisateur car non seulement il a marque plusieurs générations mais il a traité d’une multitude de sujets: film d’horreur, film de science-fiction, film d’aventure, film dénonçant le racisme, film de guerre, film pour les enfants.

Spielberg s’essaye à tout, s’intéresse à tout et réussit tout. Car, je regarde la liste de ses films: il y en a certains que je n’ai pas adoré, mais ce sont tous des bons films.

Monsieur Spielberg, si j’avais un jour l’honneur de vous croiser, je ne saurai même pas trouver les termes à employer pour vous remercier de toutes ces heures fantastiques que j’ai eu en regardant vos films !

Real Player One va potentiellement  monter dans mon top 10 de mes films préférés de tous les temps. J’attends toujours de revoir un film pour l’y mettre. Aimer, détester, s’ennuyer devant un film dépend parfois de l’humeur dans laquelle je suis en le regardant et aujourd’hui, j’avais plus qu’envie de m’évader grâce au cinéma.

Mince, j’ai déjà la Couleur pourpre dans le top 10… c’est peut-être pour cela que l’actrice Lena Waithe m’a immédiatement fait penser à Whoopi Goldberg.

Juste un bémol sur la 3D, profondeur mais sans plus. Je n’étais pas dans une salle idéale, ou trop prise par l’histoire? A voir dans la version Blu Ray.

Il me reste aussi à lire le livre de Player One de Ernest Cline, qui a un nombre de fans impressionnant.

Comment faire un final en mélangeant la bataille des cinq armées et Harry Potter?