J’ai tout un tas d’article sous le coude que je vais publier dans ce blog par rapport au changement climatique.

Je suis pas mal agacée depuis un moment. Voir en colère. Le changement climatique est vraiment en train de se produire…et de plus en plus vite. Nous avons de véritables analyses scientifiques qui le prouvent et ne commençons nous pas à le ressentir dans notre quotidien ? Il va falloir changer pas mal de choses dans notre vie de tous les jours si nous voulons tout d’abord freiner puis arrêter ce phénomène.  Car pour revenir en arrière, il va falloir compter non pas en années mais en siècles, voir en millénaires.

Ce changement nous met tous en danger, et ce sera particulièrement difficile pour les générations futures. Et puis notre si grande planète terre, toute sa faune et sa flore si belles, diversifiées, symboles de l’évolution depuis des millions d’années: mérite-t’elle que l’humanité ne fasse pas aujourd’hui en toute connaissance de cause tous les efforts possibles pour la préserver ?

Mais voilà, nous devons faire face à des personnes qui nient le problème, voir qui veulent en profiter. Certaines de ces personnes ne sont pas des gens que vous croisez dans la rue: regardez surtout du côté de grands dirigeants qui nous gouvernent.

Donc, j’ai créé une catégorie dans mon blog en l’appelant Climato-Engagement, afin de parler à l’opposé de Climato-Scepticisme, avec des climato-engagés faisant face aux climato-sceptiques.

Vous trouverez, sans problème,  la définition de climato-sceptique sur Internet.   J’ai été un peu surprise de ne pas trouver l’autre terme dans Google : climato-engagement, climato-engagé avec ou sans le tiret, ça n’existe pas… mais comme je trouve qu’il a du sens… je le laisse !

(PS: si vous avez un terme plus parlant, merci de me le transmettre, moi je n’ai rien contre les changements positifs).

Alors, toujours envie d’ouvrir de nouvelles routes commerciales maritimes ?