Géniale mais un peu obscure.

Très difficile d’écrire aujourd’hui sur cette série. Elle est franchement tellement pleine de références qu’à la fin je me suis rendue compte que ma culture de base concernant les différents dieux laisse à désirer et que je passais à côté de pas mal de références.

En puis comme souvent maintenant dans la première saison d’une série, tout n’est pas clair. Exactement comme dans Westworld par exemple.

Spoiler : après quelques lectures sur internet qui permettent de mieux situer l’intrigue, le sujet central est la guerre entre les anciens dieux et les nouveaux dieux, ces derniers étant complètement liés à la technologie moderne. En fait, il n’est pas difficile de suivre les anciens dieux, mais les nouveaux…c’est plus compliqué.

Comme je l’ai bien sentie en regardant la série, il faut pousser un peu plus loin…

Au programme : lire le livre dont est tiré la série, de Neil Gaiman, puis relire quelques pages encyclopédiques sur les différentes mythologies évoquées et regarder à nouveau cette saison 1 (ça dure 8 heures, c’est jouable).

Je revois rarement des séries, je l’ai fait avec X-Files, l’intégrale des 10 saisons et True Detective..car parfois ça vaut vraiment le coup.

Comme je parle de X-Files, dans American Gods, Gillian Anderson participe à 3 épisodes dans 4 personnages différents mais qui au final représentent la même déesse.

L’actrice est juste remarquable et je pense qu’elle a pris un plaisir immense à jouer cela.

         

       

Les 4 rôles issus de notre époque, tous tirés de personnages culturels que l’on connaît…ou que l’on a oubliés: David Bowie, Judy Garland, Marilyn Monroe et Lucille Ball (Source Allociné, mais il manque Marilyn…)