Star Trek DiscoveryConcernant Star Trek,  je ne suis pas une fan de la première heure. La série de 1966 repassait tout le temps à la télé quand j’étais gamine mais je trouvais cela froid, distant, je préférais de loin Cosmos 99.

Et puis, en 2009, le film de J.J. Abrams m’a fait redécouvrir complètement cet univers. Bon scénario, bons effets spéciaux, Chris Pine et Zachary Quinto très bien dans le role de Kirk et Spock….mention spéciale d’ailleurs à Zachary qui est un acteur qui a joué depuis dans des productions géniales dont American Horror Story, la meilleure série horreur, fantastique du moment.

Quand Netflix a lancé fin 2017 Star Trek Discovery, je l’ai immédiatement regardé. Grave erreur car il y a eu une pause en Janvier et j’ai mis un temps fou à reprendre la saison. J’étais très enthousiaste au premier épisode, images de synthèses très réussies. Le deuxième épisode, plus militaire, m’a fait douter, puis l’immersion dans l’univers sporique quantique m’a franchement plu, très créatif d’un point de vue idée, technique et images. Là est l’originalité de la série. A la reprise de la seconde partie, le côté guerrier l’a emporté et j’ai eu du mal, à part durant quelques épisodes, à raccrocher. La fin est un tout petit cliffhanger. Peut-être la saison 2 sera moins orientée vers les conflits, plus dans l’exploration spatiale, c’est à voir.

Côté science-fiction, Star Trek Discovery se range vraiment dans la SF spatiale, militaire mais aussi la hard-science, univers parallèles et physique quantique sont très présent, un peu clichés pour les mondes parallèles, du déjà vu, mais qui éteille bien le scénario.

De belles images au début, comme je le disais, ensuite moins travaillées même si la vue de Paris dans le futur lors le dernier  épisode est bien réussie. Ce qui gène le plus est  le maquillage des non-humains, extra-terrestres. Les masques klingon et kelpien sont trop plastifiés à mon goût, et m’ont un peu fait décrocher dans certaines scènes.

Le personnage de Michael est intéressant, nous y retrouvons le côté vulcain, la marque de la série. Sonequa Martin-Green joue aussi dans plusieurs saisons de Walking Dead, je les ai vues mais sans Allociné je n’aurai pas fait le lien et pourtant d’habitude, je reconnais les acteurs. Je ferai plus attention dans ma prochaine saison zombie !

Conclusion, une peu déçue par cette première saison, mais peut-être n’y avait-il plus trop de budget ou de temps pour finaliser la seconde partie. Je regarderai la saison 2 car il faut toujours laisser sa chance à ce type de série qui parfois démarrent un peu laborieusement et ensuite deviennent vraiment bien (exemple de Fringe que j’ai failli arrêter à la fin de la saison 1 et dont en fin de compte je suis devenue fan !).

Michael Burnham-Star Trek Discovery Sasha Williams-Walking Dead

Finalement, tout est question de maquillage, c’est bien Sonequa Martin-Green dans les deux séries 😀