Le laboratoire du divertissement

Mes Univers: Cinéma, Séries, Livres, Science-Fiction, Informatique, Sciences, Environnement, Écrire

Mois : février 2018

C’est quoi le climato-engagement ?

J’ai tout un tas d’article sous le coude que je vais publier dans ce blog par rapport au changement climatique.

Je suis pas mal agacée depuis un moment. Voir en colère. Le changement climatique est vraiment en train de se produire…et de plus en plus vite. Nous avons de véritables analyses scientifiques qui le prouvent et ne commençons nous pas à le ressentir dans notre quotidien ? Il va falloir changer pas mal de choses dans notre vie de tous les jours si nous voulons tout d’abord freiner puis arrêter ce phénomène.  Car pour revenir en arrière, il va falloir compter non pas en années mais en siècles, voir en millénaires.

Ce changement nous met tous en danger, et ce sera particulièrement difficile pour les générations futures. Et puis notre si grande planète terre, toute sa faune et sa flore si belles, diversifiées, symboles de l’évolution depuis des millions d’années: mérite-t’elle que l’humanité ne fasse pas aujourd’hui en toute connaissance de cause tous les efforts possibles pour la préserver ?

Mais voilà, nous devons faire face à des personnes qui nient le problème, voir qui veulent en profiter. Certaines de ces personnes ne sont pas des gens que vous croisez dans la rue: regardez surtout du côté de grands dirigeants qui nous gouvernent.

Donc, j’ai créé une catégorie dans mon blog en l’appelant Climato-Engagement, afin de parler à l’opposé de Climato-Scepticisme, avec des climato-engagés faisant face aux climato-sceptiques.

Vous trouverez, sans problème,  la définition de climato-sceptique sur Internet.   J’ai été un peu surprise de ne pas trouver l’autre terme dans Google : climato-engagement, climato-engagé avec ou sans le tiret, ça n’existe pas… mais comme je trouve qu’il a du sens… je le laisse !

(PS: si vous avez un terme plus parlant, merci de me le transmettre, moi je n’ai rien contre les changements positifs).

Alors, toujours envie d’ouvrir de nouvelles routes commerciales maritimes ?

La Belle et la Bête

J’ai un problème… je n’aime pas les comédies musicales…

D’où le fait que, et c’est dommage, je n’ai pas adoré le nouveau Disney, La Belle et la Bête.  Car ce film comporte, pour moi, beaucoup, beaucoup trop de chansons. Le problème vient cependant certainement en grande partie de la traduction en français, en particulier pour les chansons dans le village. Donc un de ces jours je le regarderai en VO pour voir si cela adoucit un peu l’effet.

C’est un mélange côté chanson entre La Reine des Neiges, pur dessin animé et Maléfique, côté histoire et technique: un conte, des personnages animés et de réels acteurs. Maléfique est dans le top 10 de mes films préférés de tous les temps. Dans ce nouveau film, en particulier dans le château de la Bête, les images sont splendides. Et franchement, je pense qu’ils sont juste passés à côté d’un deuxième film génial. J’espère que pour les prochains, ils doseront mieux le mélange, car en fin de compte (sans jeu de mot), un Disney c’est quand même important.

Coté acteurs, Emma Watson n’est pas une actrice de très grandes performances. Dans The Circle, j’ai eu du mal à la suivre. Ce qu’elle veut exprimer ne saute pas aux yeux. Dans Harry Potter, les acteurs étaient très jeunes mais maintenant, ils faut mûrir un peu. Je suis un peu dur ce soir mais c’est vrai que je suis déçue.

Donc, pour finir sur quelques notes positives: un clin d’oeil de Emma Thompson, ça fait toujours plaisir. J’avoue ne pas avoir reconnu Ewan McGregor, il faut vraiment que je regarde le film une deuxième fois !

La 3D est parfaite, et comme dans tous Walt Disney, quelques très jolies images sortent bien de l’écran.

Coté morale, oui c’est un grand conte, avec bien sûr celle qui dit que la beauté n’est pas extérieure mais intérieure. Mais aussi, dans les scènes finales, celle qui dit qu’il ne faut pas suivre aveuglément les leaders sont se poser d’abord quelques questions.

Tout ça m’a donné envie de revoir Maléfique pour la … ??? … fois.

   

En 25 ans, sacrés changements côté design des personnages, décor et éclairage !!  

Test Background numéro 2

Na’vi: Poltxe oe, san zene ke uniltìranyu, ke’u ziva’u fìtseng.
English: I have said: “No dreamwalker must not come to this place.”
Na’vi: Fayvrrtep fìtsenge lu kxanì!
English: These demons are forbidden here!

Avatar, 2009

 

Bon, voici un article qui ne sert à rien, juste des tests que je fais histoire d’avoir un  fond d’article différent !!

Sympa, je vais pouvoir mettre plein de couleurs et d’images dans les articles de ce blog

(cliquez sur le titre de l’article pour voir un fond différent)

Test background

Juste un petit article en terme de mot mais pour tester les fonds d’image d’article avec WordPress

Pas mal de recherche cet après-midi pour trouver cela mais ça avance !!

Voici le résultat pour faire apparaître le texte et l’image de cet article progressivement

(cliquez sur le lien du titre de l’article pour voir un fond différent)

(le code est visible dans l’article, javascript, mais contactez-moi si vous désirez des informations sur le css)

Si vous voulez-vous un autre test pour une image de fond d’article : Test n°2

Source : OpenClassrooms

Black Panther

Un bon film de super héros… ou comment passer un bon après-midi.

Franchement, je l’ai trouvé très bien. C’est non seulement un nouveau super héros, que, ne lisant pas de comics, je ne connaissais pas mais à nouveau tout un nouvel univers, un peu comme Dr Strange…univers qui risque pas mal d’impacter les Avengers.

Et ça c’est vraiment bien, que de nouvelles histoires Marvel a à sa disposition pour nous divertir !

Coté réalisation très bien, bonne introduction pas trop longue pour nous plonger dans cet univers et raconter l’histoire de ce pays, le Wakanda et de Black Panther. Les scènes de combat sont bien, même si depuis Wonder Woman, je deviens plus exigeante…

La 3D donne une bonne profondeur au film mais un ou deux objets seraient vraiment sortis de l’écran quelques instant, cela aurait été mieux.

Coté histoire, voir message politique, à nouveau la lutte entre le bien et le mal qui est mise en avant, et d’ailleurs avec un sacré côté anti-racisme et union des peuples…ça tombe bien dans le paysage politique actuel.

Petite rétrospective personnelle : dans les années 70-80, pour la jeune génération, on était en plein dans les films de cow-boy.. avec les gentils et les méchants (même si c’était souvent abusé les méchants indiens… et merci à Eastwood d’avoir perduré cela et à Tarantino plus récemment), ensuite Star Wars bien sûr, Terminator, Alien, l’Arme Fatale, Piège de cristal…plein de films sur cette lutte perpétuelle…. et Superman a fait un passage éclair.

Mais voilà, depuis 2002, Spider-Man, 2008 Iron Man, puis les Avengers, puis les séries télé puis DC Comics avec le retour du Superman, Wonder Woman, Arrow… le grand et le petit écran sont tellement plein de super héros que personnellement j’ai du mal à suivre (je ne suis pas en retard dans les films mais les séries).

Et voilà, les super héros ont remplacé les cowboys mais d’ailleurs avec une forme de moralité quand même plus évoluée et à laquelle j’avoue que j’adhère vraiment…cela est-il le reflet d’une évolution de notre société? Pas sûr… c’est la jeune génération d’aujourd’hui qui nous le dira.

(Toute moquerie sur ce raisonnement du fait que je ne parle pas de Suicide Squad ou Deadpool sera rejettée).

Aller, pour finir, une mention spéciale à Martin Freeman, mon hobbit préféré… quoique… on verra un jour Elijah Wood dans un Marvel ?

A bientôt dans Infinity War (restez jusqu’à la fin du générique…)

Justin Cronin – Trilogie Le Passage

« Derrière toute profonde haine il y a une histoire d’amour. »
Chapitre 14

 

Voilà, cet après-midi, je viens juste de terminer La Cité des Miroirs de Justin Cronin
Il est toujours un peu difficile de quitter des personnages que l’on suit depuis si longtemps…

Alors quel est le sujet de cette histoire ? Juste la fin de l’humanité telle que nous la connaissons, ravagée par un virus type vampire. L’essentiel du livre se passe en Amérique du Nord.

Ce livre fait partie de la trilogie Le Passage, dont le premier livre est paru en 2011.

De mon côté, j’ai lu les 3 tomes :

  • Le Passage en Août 2011
  • Les Douze en Août 2014
  • La Cité des Miroirs en Février 2018

Beaucoup de temps entre chaque livre ! Car l’auteur a mis beaucoup de temps à les écrire….

Je me rappelle quand j’ai commencé le deuxième tome, franchement 4 ans plus tard, je ne me rappelais plus du premier… que pourtant j’avais adoré.

Là, dans le troisième tome, l’introduction du livre est géniale car elle rappelle l’histoire et les personnages des deux premiers volets.

Je suis une grande lectrice de Stephen King et la quatrième de couverture dit « Justin Cronin, le nouveau King » et c’est vrai. Je me suis autant attachée aux personnages que dans les très bons livres de Stephen King et l’histoire fantastique du livre est tout à fait du même genre. Ce dernier tome est un mélange d’histoires d’amour, de chagrin, de héros qui affrontent le mal sans hésiter.

L’écriture est agréable et c’est le genre de livre que l’on a du mal à poser pour vaquer à d’autres occupations.

Ce livre m’a rappelé des grandes histoires comme « Le Fléau » ou « La Tour Sombre » Mais Justin Cronin est différent de Stephen King… il écrit moins de pages à l’heure.

D’où ce délai entre les livres. Et Justin Cronin écrira t’il autre chose ?

Bon, je ne spoilerai pas l’histoire… mais même si vous ne lisez pas énormément (là on est a plus de 2500 pages en tout !) vous pourrez la découvrir dans une nouvelle série télé en cours de réalisation. J’attends cela d’ailleurs avec beaucoup de hâte…pour retrouver ces chers personnages !

Un livre plutôt épais, non ?

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén