Le laboratoire du divertissement

Mes Univers: Cinéma, Séries, Livres, Science-Fiction, Informatique, Sciences, Environnement, Écrire

Catégorie : Diverses et variées

Note personnelle sur la politique de confidentialité

Afin de respecter la législation en vigueur, j’ai rajouté sur le site une page de Politique de confidentialité ainsi que la petite fenêtre en bas d’acceptation des cookies la première fois que vous vous connectez au site.

Vous pouvez y lire des termes tels que « Nous collectons les renseignements suivants, adresse électronique, préférences (musicales, littéraires, cinématographiques, etc.) » ou « En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt ».

Effectivement, si vous vous inscrivez à la newsletter de ce site, si vous postez un commentaire, j’ai à disposition votre adresse mail. Par ailleurs, je consulte souvent les statistiques d’accès au site. Ceux-ci sont anonymes, tout ce que je regarde de plus précis est la localisation géographique mais cela indique juste les villes d’où les personnes ont consulté le site et en aucun cas de qui il s’agit. Je regarde aussi quelles pages ont été consultées, trouvées dans les moteurs de recherche, comment le site apparaît dans ces moteurs, combien de temps les personnes sont restées sur les pages … afin de me rendre compte de ce qui intéresse ceux qui lisent ce que j’écris…nous sommes toujours curieux de connaître notre public.

Ce site ne comporte aucune publicité et d’ailleurs j’ai déboursé une somme modique annuelle dans ce but. Je ne perçois rien non plus si des personnes visitent le site.

Quand aux adresses mails transmises dans les commentaires, elles peuvent être bien utiles pour entamer une discussion hors site sur un sujet d’intérêt commun mais aucune adresse ne sera jamais transmise à qui que ce soit ou à un organisme quelconque.

Cependant, je n’ai pas d’influence sur ce que les moteurs de recherche enregistrent quand vous vous promenez dans mes articles car cela, effectivement, dénote de ce qui vous intéresse et peut servir à vous transmettre des publicités ciblées. Nous sommes à l’époque du big data et nous avons peu d’influence sur lui.

A l’instant où j’écris ces lignes, nous sommes 7 636 062 606 personnes vivants sur la planète (source Worldometers). Et le temps que j’écrive cette ligne la population est passée à 7 636 062 837…856…864… Je me considérais comme une toute petite fourmi devant ce chiffre et aujourd’hui j’ai le plaisir d’être plutôt un petit colibri, mais ça ne change pas grand chose.

Dans tous les cas, je me tiens à votre disposition pour retirer du site des commentaires, adresses mails… si vous le désirez. Et si je vous vois apparaître dans les statistiques, je suis toujours contente d’avoir des lecteurs 😀

Film 1001 Pattes

1001 Pattes, un très bon petit film pour enfant dont le titre original veut dire « La vie d’un insecte »

 

Qu’est-ce donc que la catharsis

Catharsis…un mot que j’aime beaucoup. Terme sous lequel j’aurais pu rattacher de nombreux films, séries, livres des pages de ce site, incluant certains Walt Disney qui y seraient parfaitement bien rangés.

En voici quelques définitions glanées sur internet:

Dans Wikipédia, l’explication au paragraphe sur Aristote

« Nous voyons ces mêmes personnes, quand elles ont eu recours aux mélodies qui transportent l’âme hors d’elle-même, remises d’aplomb comme si elles avaient pris un remède et une purgation. C’est à ce même traitement, dès lors, que doivent être nécessairement soumis à la fois ceux qui sont enclins à la pitié et ceux qui sont enclins à la terreur, et tous les autres qui, d’une façon générale, sont sous l’empire d’une émotion quelconque pour autant qu’il y a en chacun d’eux tendance à de telles émotions, et pour tous il se produit une certaine purgation et un allègement accompagné de plaisir. Or, c’est de la même façon aussi que les mélodies purgatrices procurent à l’homme une joie inoffensive. »

Sur internet, j’ai retrouvé une citation de Stephen King, dont je ne me rappelais pas, j’ai lu cela il y a bien longtemps (films-horreur.com)

« Nous inventons des horreurs pour nous aider à supporter les vraies horreurs. Armés de la formidable capacité d’invention de l’esprit humain, nous agrippons les choses qui nous divisent et nous détruisent et tentons de les transformer en outils – dans le but de les démonter. Le terme de « catharsis » est aussi ancien que la tragédie grecque, […] et il nous est ici d’une relative utilité. Le rêve d’horreur est en lui-même un défoulement et une thérapie… et peut-être bien que le rêve d’horreur reconverti en mass media est parfois en mesure de devenir un divan à l’échelle nationale »

(Stephen King, Anatomie de L’horreur – 1, 1995)

Moralité: quand je lis un bon Stephen King, quand je regarde Alien, Walking Dead, certains épisodes d’X-Files, quand je vois des bestioles extraterrestres rentrer par l’oreille dans le cerveau dans BrainDead, série hautement humoristique sur la politique américaine …, je purge le stress et personnellement, je ne fais (quasiment) jamais de cauchemar 😬.

Braindead 2016

11 Septembre 2017

Le 11 Septembre, tous les ans, je pense à ce qui est arrivé le 11 Septembre 2001.

Je m’en rappelle comme si c’était hier.

J’étais au bureau, je venais d’avoir, depuis le 1er Septembre, un nouvel emploi dans une start-up.

Un collègue est entré dans le bureau et a dit « C’est la troisième guerre mondiale !!! ». Yahoo était tellement saturé que nous ne pouvions pas nous connecter pour comprendre ce qui arrivait.

Aujourd’hui, 16 ans plus tard, je suis consciente que cela a été le début du terrorisme que nous connaissons aujourd’hui. Terrorisme qui touche la France mais aussi tant de pays dans le monde.

Peut-être, un jour, les humains comprendront qu’imposer  sa manière de penser n’apporte rien car c’est le contraire qui nous enrichit. Une personne qui pense différemment, c’est ce qui nous permet d’apprendre tellement de choses nouvelles, et parfois, d’évoluer et de changer notre propre manière de voir le monde.

11 Septembre 2001

 

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén