Le laboratoire du divertissement

Mes Univers: Cinéma, Séries, Livres, Science-Fiction, Informatique, Sciences, Environnement, Écrire

Mois : septembre 2017

Paiement par téléphone : partons à l’aventure avec Paylib

Allez, je m’en vais tester les nouvelles technologies bancaires…

Paylib, c’est quoi ? Payer avec son smartphone.

J’en rêve depuis des années et j’en ai tellement envie que parfois, à la caisse, je sors mon téléphone plutôt que mon portefeuille…

L’arrivée des paiements par téléphone, ce n’est pas vraiment du mois dernier quand j’ai eu la publicité pour Paylib via mon application bancaire.

Je pense avoir vu des publicités à ce sujet il y a au moins 2 ans… mais il fallait avoir un forfait téléphonique fourni par la banque et c’était payant et assez cher pour l’usager.

Aujourd’hui, c’est gratuit.

J’ai un Samsung Galaxy S6, sous Android, donc compatible.

Donc, tout à l’heure, je me suis inscrite à Paylib.

J’ai d’ailleurs découvert qu’il a une fonctionnalité que je ne connaissais pas : effectuer des paiements sur internet… pas mal, à voir, j’ai quelques commandes à passer.

Donc, je m’inscris, j’invente quelques nouveaux mots de passe et ensuite, j’ai une jolie fenêtre :

(si vous connaissez, vous aurez reconnu ma banque)

Je clique donc sur « Choisir ma carte préférentielle » et j’obtiens :

Damn !!! Bizarre, je suis passée à ma banque l’autre jour pour demander si je pouvais le faire et à l’accueil , il m’a été répondu « Oui ».

Nous somme dimanche, je ne peux pas les appeler… donc affaire à suivre.

Bon dimanche à tous

 

Le 16/10/2017

Le temps passe vite et il a fallu attendre un peu pour que j’en trouve pour appeler ce fameux numéro…

Il s’agissait bien de l’assistance dédiée au paiement par téléphone de ma banque

Je leur explique le problème de carte éligible. Réponse :

« Vous possédez une carte Visa, le service n’est disponible que pour les MasterCard »

« Nous n’avons pas de date pour le déploiement pour les cartes Visa »

Bon…il faudrait m’expliquer alors pourquoi non seulement mon agence bancaire n’était pas au courant (je les ai appelé pour leur signaler, ils ne savaient pas) mais aussi pourquoi j’ai eu sans arrêt de la publicité sur mon téléphone !!!

Mes amis informaticiens: il n’est, je pense, pas très compliqué de faire une fonction IF pour identifier le type de carte de l’utilisateur et de ne mettre la publicité que pour ceux qui sont « éligibles ».

L’aventure se termine donc pour l’instant

(ou comment perdre son temps)

Etre ou ne pas être (surdoué)

Depuis quelques jours, je lis un livre très intéressant de Cécile Bost: “Différence & souffrance de l’adulte surdoué”. D’où la fameuse question, titre de cet article, qu’une personne peut se poser en lisant cet ouvrage.

Page 87, dans le chapitre sur la sensibilité des surdoués, je viens de lire “Les étiquettes de mes vêtements me griffent”. Et là, la révélation m’est apparue : “Ca y est, je le sais, je suis surdouée”. Pourquoi ? Parce que depuis toujours, je coupe les étiquettes de tous mes vêtements. Pas toutes mais certaines, les pires… celles au niveau du cou ou sur le côté pour les T-shirts …affreux. Je me suis aussi immédiatement demandée avec étonnement “ Mais il y a des gens qui ne coupent pas les étiquettes de leurs vêtements ?”

Allez, je continue, un petit peu plus sérieusement…

Donc, par rapport à mon article sur le changement climatique, qui explique qu’il va falloir l’aide de tous les surdoués du monde pour sauver la planète, il faut cependant trouver de manière facile et rapide qui est surdoué. Selon nos connaissances actuelles, il faut des spécialistes pour faire passer des tests de QI professionnels (WAIS IV). J’en déduis donc que cela coûterait beaucoup trop cher que tout le monde soit testé… Une idée ? Créer l’agence W-IQ.

Comment elle fonctionnera?  Employons des agents type Fox Mulder, pour les hommes, Dana Scully, pour les femmes. Ils pourraient alors vérifier les T-shirts dans les rues, dans les gares, dans les aéroports, pour voir si les étiquettes sont coupées ou non. D’autres tests ou directives pour ces agents? Ok, pas de problèmes:

  • Tester en priorité les personnes ne portant pas de bijoux;
  • Tester en priorité les personnes qui portent des lunettes de soleil en plein hiver;
  • Mettre une personne potentiellement surdouée dans un restaurant où il y a pas mal de monde qui parle. S’il ne comprend strictement rien de ce que qu’il lui est dit alors oui, il est surdoué;
  • Dans les entreprises, mettre les vieilles horloges qui font Tic Tac. Les personnes qui se mettent à fermer la porte de leur bureau: surdoués potentiels.

Voilà quelques petites suggestions inspirées de cette lecture, en mode humoristique, bien sûr. Certes, les véritables tests sont importants car derrière la logique pure, voir les connaissances, la mémoire, le langage, identifier le potentiel n’est pas si facile. Il est aussi possible de s’entraîner à passer des tests, j’ai vu plein de futurs ingénieurs le faire sur les plages, ils en deviennent non significatifs.  Un spécialiste peut effectivement mieux cerner une personnalité. Oui, un être humain est complexe, mélange d’univers multiples et variés issus de son vécu et de ses aspirations.

Peut-être, un jour, un surdoué psychologue inventera un algorithme capable d’identifier les surdoués. Avec les ordinateurs quantiques, je suis sûre que nous y arriverons! Et  passer ce type de test sans une énorme pression, sans le trac, ce serait quand même bien.

Alors, si l’agence W-IQ n’est pas créée, pour sauver la planète et aussi, bien sûr, pour que les certains surdoués se sentent mieux et se comprennent mieux, ce serait quand même sympathique de trouver un moyen permettant à toutes ces personnes bourrées de potentiel de pouvoir enfin, sereinement, l’utiliser. Un beau sujet de réflexion pour nos dirigeants.

La créativité, possibilité enfouie dans chaque personne qui a un don

La lutte des surdoués contre le changement climatique

Je commence ce blog aujourd’hui et tout de suite un premier article lié au passage de l’ouragan Irma.

Nous sommes le 9 septembre 2017 et l’ouragan Irma, après avoir détruit les îles de Saint-Barthélemy et Saint-Martin va passer demain dans le sud de la Floride.

Et bien voilà, ça y est, nous subissons de manière tout à fait compréhensible par l’ensemble de l’humanité et, en particulier, par les régions impactées, la preuve que le climato-scepticisme ne va pas nous mener bien loin. Il y a déjà eu pas mal de phénomènes catastrophiques mais celui-ci est le premier d’une telle ampleur et ce n’est qu’un début. Non seulement ceux qui vont suivre vont être de plus en plus dévastateurs mais aussi de plus en plus fréquents.

Personnellement, aujourd’hui, je travaille dans l’informatique mais mes études étaient en biologie. Elles m’ont permis d’avoir pas mal de cours concernant l’environnement.

Comme c’était il y a 20 ans,  j’ai oublié beaucoup de détails de ma formation mais je continue à comprendre ce qui se passe le domaine de l’environnement.

D’ailleurs, si un jour des biologistes lisent ce blog et me parlent des nouvelles découvertes et des nouveaux modèles pour l’environnement; ils seront plus que les bienvenus.

Cependant, revenons à ce que j’ai appris durant mes études. En 1993, j’ai suivi un cours qui nous expliquait le modèle climatique démontrant l’arrivée de l’ère glaciaire suite à l’interruption du Gulf Stream.

En 2004, Roland Emmerich réalisait le film « Le jour d’après » qui nous montrait ce qui allait arriver quand les changements climatiques de notre planète entraînait l’arrivée de cette fameuse ère glaciaire.

Aujourd’hui, en 2017,  le plus gros ouragan jamais connu frappe les Antilles, de catégorie 5 ou 6 et suivi de 4 autres ouragans. (Note, je finis la publication de cet article le 10/09 et visiblement, le fait de dire qu’Irma était de catégorie 6, violette, serait une fausse nouvelle données par les médias …à vérifier !!!)

Le 12 décembre 2015, les accords signé à Paris lors de la COP21 concernent les mesures à prendre par rapport au changement climatique afin de réduire ce que nous allons subir dans les prochaines années.

Comme je travaille de mon côté sur pas mal de sujets en informatique, je n’ai pas suivi dans les détails mais je me suis dit « Parfait, les mesures vont être mises en place et non allons les suivre ».

C’était il y a plus d’un an et demi.

Cependant, depuis ces accords, dans ma vie de tous les jours, mon quotidien, je n’ai constaté strictement aucun grand changement.

En quoi est-ce que je m’occupe de l’environnement ? Et bien juste en prenant un petit peu moins ma voiture et en continuant à mettre dans les poubelles recyclables mon papier, mes boîte de conserve, mes bouteilles en plastique, mes vieux habits, le verre.

Je n’ai strictement pas eu de la part du gouvernement de manière assez claire une demande de modifier mon quotidien pour moins polluer.

Je pense par exemple être passée à côté du changement de toutes les ampoules de mon appartement en ampoules basses tensions.

Cet hiver, comme nous avons eu beaucoup de brouillard sur Lyon et donc beaucoup de pollution, il y a eu des mesures complètement ponctuelles de circulation des voitures paires ou impaires un jour sur deux dans l’agglomération lyonnaise. Cela a été immédiatement annulé quand la pollution constatée, à cet endroit précis, a baissée.

Par ailleurs, n’oublions pas ce que nous avons entendu ces derniers temps dans la politique mondiale.

Deux exemples:

  • Le gouvernement russe approuve la fonte de la calotte polaire arctique qui permet d’ouvrir de nouvelles lignes commerciales;
  • Le gouvernement américain est sorti le 1er Juin 2017 des accords de Paris de la COP 21.

En ce moment, je lis un livre dont d’ailleurs je parlerai dans d’autres articles, qui parle des adultes surdoués dans notre société.

Qu’est-ce qu’un surdoué?  C’est une personne qui a un QI supérieur à 130.

J’ai fait un rapide calcul l’autre soir : actuellement la population mondiale est d’environ 7,5 milliards de personnes. Le livre dit que  2% de la population a un QI supérieur à 130.

Donc 7 500 000 000 multiplié par 2% car correspond à 150 millions de surdoués.

C’est à ce moment-là que je me suis dit « Mais pourquoi c’est immense population de personne ayant du potentiel n’est pas en train de travailler sur les problèmes de changement climatique ? »

Si j’ai tout bien compris parmi les surdoués, certains sont déjà à des postes haut placé et certainement travaillent sur l’environnement mais dans d’autres domaines tels que l’économie, la santé, les sciences diverses comme par exemple à la NASA pour l’exploration sur Mars. Il y en a aussi qui travaillent dans les entreprises privées, commerce, création des nouveaux modèles de voiture, évolution du matériel informatique…

Par ailleurs, si j’ai bien compris, il y a de nombreuses personnes avec un fort QI qui ne sont pas dans des métiers qui exploitent l’intégralité de leur potentiel, en particulier suite à l’échec scolaire.

Toutes ces réflexions m’ont amenée à l’idée suivante:

Imaginons que les gouvernements du monde entier pour lutter contre cet énorme changement climatique que nous sommes en train de subir fassent appel à ces personnes qui ont un fort potentiel.

Bien sûr, pas à 150 millions de personnes, soyons raisonnable, quoique…

Prenons, tout d’abord les adultes surdoués.

  • Ceux qui travaillent déjà dans l’environnement, c’est juste parfait. Ils ont déjà énormément de compétences nécessaires pour aller plus loin.
  • Ceux qui travaillent dans divers domaines scientifiques mais sans lien direct avec l’environnement: ne serait-il pas possible qu’il fassent une pause dans leur travail actuel pour se mettre à se consacrer à 100 % à l’environnement ?

Reprenons ceux qui travaillent à la NASA, sur les vols spatiaux vers Mars. Et bien tant pis, nous ne sommes pas si pressés d’aller sur Mars, faisons une pause de 10 ans dans l’exploration spatiale.

Ceux qui travaillent sur les voitures électriques : donnons leur tous les crédits possibles pour qu’ils puissent aller plus vite dans la mise en place de ces véhicules hors toute spéculation commerciale.

  • Ceux qui n’utilisent pas tout leur potentiel dans leur travail ou qui sont au chômage.

C’est peut-être plus compliqué car il faudrait être capable de les identifier.

Mais, si j’ai bien compris, il existe des tests de QI tout à fait corrects.

Les dernières personnes auxquelles je pense est toute cette nouvelle génération d’enfants. Ils ne sont pas forcément dans un système éducatif qui leur permettra plus tard d’exercer toute leur capacité.

Et c’est cette nouvelle génération qui pourra perdurer les mesures mises en place pour sauver notre planète.

Ensuite, le plus compliqué, serait de faire travailler toutes ces personnes ensemble et sur tous les sujets à traiter pour trouver une solution au changement climatique.

Ces personnes sont soit déjà spécialisées dans un domaine qu’ils traitent de façon pertinente  et d’autres sont complètement polyvalentes, capables de traiter différents problèmes à la fois, mais, je pense, avec déjà un domaine de prédilection.

Alors il serait possible de faire appel à ceux qui sont spécialisés dans l’organisation des tâches, dans le coaching, pour mettre tout un mode de fonctionnement en place permettant de traiter tous les sujets qui demandent un solution pour réduire la pollution.

Pour finir avec ses réflexions juste quelques exemples très simples des mesures qui devraient être mises en place le plus rapidement possible:

  • Je parlais tout à l’heure de la pollution en région lyonnaise mais bien sur aussi en région parisienne. En cas de forte pollution, les voitures paires et impaires n’ont le droit de circuler qu’un jour sur deux. En généralisant cela tous les jours de l’année, plus d’embouteillages. La pollution en agglomération serait divisée par beaucoup plus que 2. Cela est possible pour les personnes dont le métier peut se pratiquer en télétravail à la maison, ou dans des structures multi-entreprises plus proches de leur lieu de résidence, cela existe déjà. Il est possible même de changer de jour pour aller faire ses courses.
  • Mettre beaucoup plus en place le système de transports en commun.

Exemples dans ma région :

Le service de la SNCF est correct mais complètement surchargé, en particulier, à la Gare de la Part-Dieu.

Les parkings où poser sa voiture pour aller prendre le train sont tellement pleins qu’on ne peut plus s’y garer.

Le système des Cars du Rhône a des horaires tellement espacés à certaines heures et tellement peu de bus qu’un usagé peut devoir attendre le prochain bus pendant au moins 1h30 sans abri ni endroit où s’assoir, tout en n’étant pas sûr que dans le prochain bus il trouvera une place.

  • Changer de voiture : prendre une hybride dès à présent. Pour moi, cela a été un échec l’an dernier. C’était tellement cher chez Toyota qui je continue à circuler en Clio Diesel.
  • Changer de chaudière. Encore un échec pour moi, je n’ai pas les moyens. Imaginez une chaudière, comme il en existe, que vous télécommandez depuis votre smartphone. Le gouvernement vous transmet le programme informatique à installer afin d’avoir une gestion de la température dans votre appartement la meilleure possible en polluant le moins possible.
  • Un dernier exemple beaucoup plus fort, sur lequel des personnes extrêmement douées doivent travailler : c’est la mise en place de nouvelles sources d’énergie, telles que la fusion.

Fini l’utilisation des énergies fossiles, pétrole, charbon et toute la pollution qui en découle.

Le moteur à fusion sera peut être un peu cher, mais ensuite, l’énergie sera gratuite.

Cela changerait tellement le mode de fonctionnement de notre société que j’ai presque la conviction que nous subissons plus un frein économique qu’un frein scientifique pour cette révolution.

Personnellement, vu comme je ressens aujourd’hui vers quelle ère nous nous dirigeons,  je suis prête à faire tout concession demandée par notre gouvernement qui permettra de réduire la pollution qui entraîne ce dérèglement climatique.

Et cela même s’il y a des choses qui risquent d’être compliquées, onéreuses mais abordables dans un premier temps.

Cependant juste un bémol, il faudra garder l’esprit critique. Que les mesures soient adéquates et non mises en place avec un objectif de rentabilité financière.

Mais bon, une équipe de surdoués peut surveiller cela et avertir en cas de dérive du système.

Et de plus, dans les nouvelles pratiques  mises en place, certaines peuvent s’avérer erronées car elles feront appel à de nouveaux concepts scientifiques.

Donc l’ensemble du climat de la planète et l’impact de tous les changements dans le mode de vie de l’humanité devront être perpétuellement surveillés.

La conclusion ?

Je viens juste de vous décrire une sorte de système idéaliste, d’utopie qui serait le sujet d’un bon film ou d’un bon roman de science-fiction, catégorie anticipation.

(merci de me contacter pour les droits d’auteur, je pourrai alors changer ma chaudière)

Cependant vu ce qui est en train de se passer aujourd’hui avec l’ouragan Irma et bien, j’en finis par me demander si même une toute petite mise en place de ce système ne permettrait pas déjà de commencer à lutter contre ce qui est en train de nous arriver.

Notes:

« Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre »

Visiblement ce n’est pas vraiment Albert Einstein qui a dit cela mais cela prête à réflexion.

« Une goutte d’eau dans la mer »

Je vais me mettre en quête des sites expliquant de manière synthétique comment déjà, avec mes moyens personnels, essayer de faire quelques changements dans ma vie quotidienne permettrait de baisser du mieux possible la pollution que je génère.

Le 09/09/2017  – Trois ouragans sont actuellement formés dans l’Atlantique. De gauche à droite : Katia, Irma et Jose. Source France 24

Le 25/02/2018 : au fait, ça fait un moment qu’on a pas entendu parlé de la reconstruction après le passage des ouragans. Ah oui, j’oubliais, les sujets importants on en parle une semaine et ensuite on passe à autre chose…

La boucle infinie dans Messenger sous Android 8.0.0 Oréo

20J’ai une tablette Google Pixel C qui marche normalement très bien

Sur ce matériel, qui n’a pas de surcouche constructeur, Google nous a installé le dernier Android 8.0 il y a déjà quelques semaines.

Je pense avant une distribution plus large vers d’autres smartphones ou tablettes Android d’autres fournisseurs.

J’ai déjà eu de temps en temps quelques petits problèmes mais bon… rien de dramatique

Hier soir, je voulais envoyer une photo de ma galerie à une amie sur Messenger.

Je clique donc sur l’icone d’accès à ma galerie dans le dialogue Messenger et là, incroyable, mon écran se met à tourner super vite, dans le sens des aiguilles d’une montre.

Portrait, paysage, portrait, paysage…..

Impossible de cliquer quelque part pour le calmer.

En fait, cela m’était déjà arriver quelques jours plutôt mais je n’avais pas trop compris d’où ça venait.

Tout de suite, je viens de retester:

Hier soir, c’était toute ma galerie qui tournait en plein écran.
Aujourd’hui, quand je clique sur le bouton de la galerie, elle s’affiche en bas de l’écran. Mais si je clique sur une image ou photo et que je sélectionne l’icone du crayon (modifier), c’est reparti !!!!

Pourquoi je parle de boucle infinie ?

Et bien, j’ai l’impression que dans le code, quelque part et selon un certain contexte, il y a une boucle qui tourne (c’est plus rapide qu’une seconde)

Soit, dans la boucle, il y a une fonction qui détecte la position verticale ou horizontale de la tablette pour afficher les photos.

Ou alors, comme j’ai dans ma galerie des photos et images en mode portrait et paysage, c’est ça qui panique le programme.

Et le code permettant de sortir de la boucle après détection de la position à afficher est défaillant.

Franchement, j’ai vu pas mal de choses en informatique mais ça c’est trop marrant.

Petite astuce si ça vous arrive pour arrêter la boucle :

Comme hier soir : mettez la tablette en veille, rallumez là : l’image est fixe et il y a une croix blanche qui permet de fermer la galerie
Aujourd’hui beaucoup plus compliqué : je mets en veille, je réveille et là ça se remet à tourner. J’ai cliqué de partout et ce que j’ai trouvé c’est d’essayer de cliquer le plus vite possible sur le bouton retour-arrière puis sur le bouton Home…
Comme c’est en fait la première fois que je transmets une photo via Messenger, je me demande même si cela n’existait pas déjà dans la version 7.

Android 8 Oreo

Dans mon supermarché, il y a des nouveaux Oréo avec à la place de la crème blanche du chocolat au lait, trop bon !!!

11 Septembre 2017

Le 11 Septembre, tous les ans, je pense à ce qui est arrivé le 11 Septembre 2001.

Je m’en rappelle comme si c’était hier.

J’étais au bureau, je venais d’avoir, depuis le 1er Septembre, un nouvel emploi dans une start-up.

Un collègue est entré dans le bureau et a dit « C’est la troisième guerre mondiale !!! ». Yahoo était tellement saturé que nous ne pouvions pas nous connecter pour comprendre ce qui arrivait.

Aujourd’hui, 16 ans plus tard, je suis consciente que cela a été le début du terrorisme que nous connaissons aujourd’hui. Terrorisme qui touche la France mais aussi tant de pays dans le monde.

Peut-être, un jour, les humains comprendront qu’imposer  sa manière de penser n’apporte rien car c’est le contraire qui nous enrichit. Une personne qui pense différemment, c’est ce qui nous permet d’apprendre tellement de choses nouvelles, et parfois, d’évoluer et de changer notre propre manière de voir le monde.

11 Septembre 2001

 

La couleur des sentiments

Ce film fait partie de mes préférés,  j’ai bien dû le voir trois ou quatre fois.

Je viens tout juste de le regarder une nouvelle fois et  c’est vraiment un plaisir de le revoir.

Le film se passe dans le Mississippi, dans les années 60 quand les femmes noires travaillaient comme bonnes pour les familles blanches,  s’occupant de faire leur ménage mais aussi d’élever leurs enfants.

Ce film traite donc du racisme profond de l’Amérique sudiste continuant de traiter les personnes “de couleur” comme des esclaves.

Il dépeint le courage de ces femmes travaillant dans un milieu profondément injuste mais aussi avec des vies personnelles difficiles. Et elles en ont du caractère!

La traduction française du titre américain, The Help,  fait toujours ressortir pour moi ma propre couleur quand je le regarde. Beaucoup de rouge car la bourgeoise américaine décrite me met en colère. Stupidité et méchanceté profonde.

Comment peut-on être aussi raciste et exploiter l’autre?

Le film date des années 60 mais en Amérique, lorsque je vois ce qui se passe aujourd’hui, les images au moment de l’ouragan Katrina en 2005… malgré l’élection de Barack Obama en 2009, tout cela continue. Donald Trump parlant de construire un mur entre l’Amérique et le Mexique, fermant ses frontières à des personnes qui étant à l’étranger n’ont pas pu rentrer chez elle et retourner à leur travail…hallucinant.

Heureusement,  la jeune héroïne du film est une jeune femme blanche, amie avec deux bonnes qui lui racontent leurs histoires et dont elle écrit un livre ouvrant les yeux sur leur condition.Un sacré courage dans sa démarche.

La résistance contre l’extrémisme de droite est fondamentale… cela me sert de leçon en quelque sorte.

Un petit mot sur les actrices:

Emma Stone, la belle Gwen dans The Amazing Spider-Man. Elle joue dans La La Land, un film que je vais bientôt regarder.

Viola Davis, que j’ai adorée dans ce film … et pas appréciée du tout dans la série Murder, ça arrive. Octavia Spencer, géniale, et qui joue dans les films Divergente.

Faite toujours attention à qui vous sert de la tarte au chocolat…on ne sait jamais.  

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén