Le laboratoire du divertissement

Mes Univers: Cinéma, Séries, Livres, Science-Fiction, Informatique, Sciences, Environnement, Écrire

Mois : octobre 2017

Flash – Saison 2

Parmi les séries de super héros, Flash est une série bien sympathique.

Typique de ce que je regarde quand je suis un petit peu fatiguée et que j’ai juste envie de me détendre.

Pourtant, cette saison 2 et surtout vers la fin est plutôt dure pour nos héros. Mais cela est typique de DC Comics à l’heure actuelle. Ils ont récemment produit les plus sombres films Batman et Superman. Surtout pour Superman d’ailleurs, la fin du dernier film…mais chut, pas de spoiler au cas où vous ne l’auriez pas déjà vu.

Dans Flash, le super héros, Barry Allen est assez jeune, autour de 20 ans. Il court très très rapidement et est soutenu par toute une petite équipe avec en particulier un geek Cisco Ramon. J’adore ce dernier personnage, particulièrement doué pour donner des noms aux méchants ou faire des références geekesques sur autres séries ou films. Un vrai plaisir.

Le personnage de Flash est la pure incarnation du bien. Il se pose toujours des questions avant de faire quoi que ce soit. À la différence du personnage d’Arrow qui navigue toujours entre clair et obscur, Flash va toujours vers le côté clair. Intérêt pour cette différence révélé d’ailleurs dans les épisodes mélangés entre ces deux séries.

La saison 2 de Flash part vers la théorie physique de l’univers appelées multivers. Elle désigne la possibilité d’un ensemble d’univers parallèles possibles tendant vers l’infini. Du coup, un de ces univers, terre 2, est exploré dans la série. Cet univers comporte pour tout un tas de personnages,  des jumeaux astraux gentils ou méchants.

Alors avec ça, je ne compte même pas le nombre de scénarios possibles, c’est juste infini!

Flash à la différence de bien des séries actuelles comporte beaucoup d’épisodes pour une saison, celle-ci en a 23. Cela devient presque un hommage à nos anciennes séries qui en comportaient souvent 24…où alors je me laisse influencée par 24 heures Chrono car en regardant pour X-Files le nombre d’épisodes par saison, ce n’est pas toujours 24..surtout la dernière!

Le cliffhanger de cette saison est vraiment bien, sentimentalement et pour la prochaine saison. Que va t’il se passer dans la saison 3 pour toute cette équipe? A suivre…

Conclusion: très bonne saison. J’ai hâte de voir la suite, même si, comme à mon habitude, je n’enchaîne pas. J’aime bien rester sur un rythme assez semblable à celui de la production.

Note:
Regarder ces deux actrices: ne trouvez-vous pas qu’elles se ressemblent ?

Danielle Panabaker dans Flash et Elisabeth Henstridge dans Marvel : Les Agents du S.H.I.E.L.D…ressemblance non seulement physique mais aussi dans les personnages

D’ailleurs, Flash et Captain America n’ont-ils pas beaucoup de points communs ? 

Fin de l’aventure pour 2017 du paiement par téléphone: application Samsung Pay

Comme je l’expliquais dans l’article Paiement par téléphone: partons à l’aventure avec Paylib , j’ai installé sur mon téléphone l’application Samsung Pay (c’est un Galaxy S6)

Je lance l’application, scanne mon emprunte, photographie ma carte… et obtiens un joli message d’erreur

« Carte non prise en charge

L’émetteur de votre carte ne prend pas en charge cette carte pour Samsung Pay  »

et un lien

« Afficher les émetteurs de carte actuellement prise en charge »

(pas de copie d’écran à l’intérieur de l’application, au moins elle est sécurisée et ne le permet pas)

Je clique sur le lien et là, j’ai droit de faire des copies d’écran (voir ci-dessous), …moralité je change de banque ou je déménage ???

Ou alors, je m’arme de patience…l’application devait être disponible en Septembre: FR Android: Samsung Pay prépare son arrivée en France … je retenterai en 2018.

Ce que j’adore c’est que les applications Samsung ne peuvent être désinstallées… bon, j’ai pu cependant intégralement la réinitialiser… comme ça elle a oublié toutes mes données, j’espère.

Copies d’écran:

Très sympatique : j’ai switché le lien internet d’où je sors les écrans copiés ci-dessous depuis mon téléphone vers mon PC : ils ne s’ouvent pas, je tombe sur la FAQ de Samsung, c’est joli mais il n’y a pas le service Samsung Pay

 

 

American Gods – Saison 1

Géniale mais un peu obscure.

Très difficile d’écrire aujourd’hui sur cette série. Elle est franchement tellement pleine de références qu’à la fin je me suis rendue compte que ma culture de base concernant les différents dieux laisse à désirer et que je passais à côté de pas mal de références.

En puis comme souvent maintenant dans la première saison d’une série, tout n’est pas clair. Exactement comme dans Westworld par exemple.

Spoiler : après quelques lectures sur internet qui permettent de mieux situer l’intrigue, le sujet central est la guerre entre les anciens dieux et les nouveaux dieux, ces derniers étant complètement liés à la technologie moderne. En fait, il n’est pas difficile de suivre les anciens dieux, mais les nouveaux…c’est plus compliqué.

Comme je l’ai bien sentie en regardant la série, il faut pousser un peu plus loin…

Au programme : lire le livre dont est tiré la série, de Neil Gaiman, puis relire quelques pages encyclopédiques sur les différentes mythologies évoquées et regarder à nouveau cette saison 1 (ça dure 8 heures, c’est jouable).

Je revois rarement des séries, je l’ai fait avec X-Files, l’intégrale des 10 saisons et True Detective..car parfois ça vaut vraiment le coup.

Comme je parle de X-Files, dans American Gods, Gillian Anderson participe à 3 épisodes dans 4 personnages différents mais qui au final représentent la même déesse.

L’actrice est juste remarquable et je pense qu’elle a pris un plaisir immense à jouer cela.

         

       

Les 4 rôles issus de notre époque, tous tirés de personnages culturels que l’on connaît…ou que l’on a oubliés: David Bowie, Judy Garland, Marilyn Monroe et Lucille Ball (Source Allociné, mais il manque Marilyn…) 

Recyclage: le jeu des 7 erreurs

Juste une petite question humoristique sur les logos de recyclage…Combien d’erreurs ?

Photos de différents logos de recyclage

La réponse ?

Sur toutes ces photos que j’ai prise sur des produits après mes courses de la semaine, il n’y a qu’un seul logo simple, parfaitement compréhensible, facile à se rappeler et avec un véritable sens pour le long terme.

A vous de jouer….la prochaine fois nous jouerons avec les couleurs.

 

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén