Drawdown de Paul Hawken

Un livre – Un projet ambitieux

Drawdown de Paul Hawken ou comment inverser le cours du réchauffement planétaire

Drawdown est un projet ambitieux par rapport au changement climatique. Sa description est présentée dans un gros pavé de 600 pages. L’idée ? 80 solutions qui peuvent permettre de baisser drastiquement les émissions de gaz à effet de serre. Le but? Stopper, voir d’inverser le réchauffement de la planète.

80 solutions pour baisser nos rejets de CO2

Les solutions sont présentées différemment de ce que nous lisons habituellement. Chacune est décrite de manière assez détaillée et un calcul est établi sur combien sa mise en place couterait mais aussi combien elle peut faire économiser ou rapporter d’argent. Une démarche donc intéressante car elle permet de résoudre l’équation si compliquée de écologie (au sens politique) / économie.

Les solutions couvrent un très large panel. Cela va de ce que les citoyens peuvent eux-mêmes mettre en place (manger moins de viande, installer une éolienne domestique dans son jardin …) aux grands travaux menés par les états ou les industriels (financer des infrastructures telles que les pistes cyclables, construire des centrales géothermiques ..). Drawdown est l’œuvre d’un collectif de scientifiques. L’auteur est américain mais son projet s’intéresse à toute la planète. Par exemple, le changement dans les pays « pauvres » des modes de cuisson vers des cuisinières dites propres est porteur de grands changements et d’une réduction importantes des émissions de CO2.

J’ai eu cependant quelques réticences comme le passage à la voiture électrique. Je reste sceptique par rapport à cette solution vu les graves problèmes que posent les batteries en terme d’utilisation de matériaux, qui vont se raréfier, ainsi que de la pollution engendrée par un très mauvais recyclage. Toute la partie sur l’agriculture et des solutions comme l’agroforestrie est tout au contraire passionnante et peut-être pleine d’avenir.

Faut-il lire Drawdown ?

Le livre Drawdown a cependant un défaut. 80 solutions sur 500 pages, c’est long à lire, certaines sont expliquées pourtant bien trop rapidement. Quand on ferme le livre, qu’en reste t’il ? Quelques solutions que l’on retient, que vous retrouvez d’ailleurs dans le texte ci-dessus. Le reste sera oublié. D’où l’intérêt de relire d’autres ouvrages histoire de retenir plus d’éléments. Par contre, c’est un livre qui peut tout à fait se révéler utile dans un cadre pédagogique. Prendre une des solutions et faire travailler un groupe dessus serait un très bon exercice.

Ensuite, nous pouvons rêver que nos instances politiques se penchent sur ce pavé et en ressortent des idées. Réfléchir sur toutes ces solutions et en mettre en œuvre le plus vite possible histoire que l’élévation de la température reste, si c’est encore possible, en dessous des 2°.

Les dernières pages du livre : rêvons un peu

La fin du livre est bien intéressante. Des idées de changement non chiffrées dont certaines sont proches de la science-fiction comme l’Hyperloop, le transport dans des conduits d’acier. Exemple qui m’a fait sourire car James Bond l’a déjà presque utilisé pour fuir la Russie (Le monde ne suffit pas). J’abuse un peu car c’était un pipeline de gaz mais l’idée était là.

Le changement climatique nous demande de faire de nombreux efforts mais ce livre, Drawdown, met en avant que nous pouvons réaliser des avancées impressionnantes, créatrices d’emplois. Par rapport à ce que nous lisons souvent sur le sujet, ce livre donne finalement une vision bien plus optimiste. Tout ce qui reste à faire c’est innover, changer. J’espère que nous le ferons, rapidement. Ce qui pour l’instant ne semble pas si évident !

Agroforestrie : un sujet passionnant (Source : Ministère de l’agriculture et de l’alimentation)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *