Depuis très longtemps, je me comparais à une petite fourmi. En particulier quand j’allais jeter mon sac de déchets recyclables à la poubelle. Une voiture passe dans la rue, une traînée d’avion dans le ciel, et je me disais « Mais à quoi ça sert ce que je fais? Par rapport à la pollution d’un gros poids lourd qui roule 200 km, ça ne doit pas servir à grand chose de trier ». Je le fais quand même, depuis longtemps.

Et puis, ma vision des choses a changé grâce à une très jolie histoire racontée par Hubert Reeves. Une légende d’origine amérindienne, qu’il retranscrit d’ailleurs dans le livre Savoir, Penser, Rêver.

Voici l’histoire:

Au milieu d’un gigantesque incendie de forêt, alors que les hommes déploient une énergie titanesque pour l’éteindre, un petit colibri décide d’aller prélever une goutte d’eau dans un ruisseau et revient la poser sur l’incendie; les gens disent « De quoi tu as l’air avec ta goutte d’eau, tu n’as pas vu la force de l’incendie? » Et l’oiseau délicat de répondre: « Je fais ma part ».

Voilà comment, grâce à un astrophysicien, que j’ai eu le plaisir il y a longtemps de voir lors d’une conférence, je me suis métamorphosée de fourmi en colibri, ce qui est très agréable.

Donc, cette section de mon site, de la catégorie Environnement, porte le nom « Les aventures du petit colibri », car oui, nos tout petits gestes sont importants. Le monde actuel est en péril, aussi bien en terme de changement climatique que de pollution. Cela a un très fort impact sur l’homme, ouragans, incendies, inondations, canicules, chutes de neiges…, mais aussi sur l’écologie, l’ensemble de la faune et de la flore est en danger. Baisse de la biodiversité, extinction d’espèces, perturbation de l’ensemble du milieu océanique…tant de sujets très inquiétants. La planète n’appartient pas qu’à l’espèce humaine. Il a fallu des millions d’années pour que l’équilibre actuel des espèces se crée et combien de siècles à l’homme pour le détruire?

Donc, vous trouverez ici les petits gestes du quotidien que j’ai soit changés afin de mieux respecter l’environnement, soit mis en place cette année avec un petit projet pour les abeilles et les autres insectes sur mon balcon, et que vous pourrez suivre. Ce projet commençant cette année, en Juin 2018, je ne sais pas s’il aboutira mais si une seule abeille vient un jour butiner une de mes plantes, je pourrai dire: « Je fais ma part ».

Note: si vous tapez colibri sur google, il existe plusieurs mouvements existant sous cette dénomination. Cette référence n’a donc rien d’original et au contraire, je trouve cela très bien qu’en France, de nombreuses personnes se mobilisent avec la même vision des choses. 

Très belle image d'un colibri

J’aime bien les fourmis…mais un colibri c’est très très joli.