Le laboratoire du divertissement

Mes Univers: Cinéma, Séries, Livres, Science-Fiction, Informatique, Sciences, Environnement, Écrire

Mois : juillet 2018

The Leftovers – Saison 3 – Le final

The-Leftovers-Saison3-Amy-Brenneman

Amy Brenneman: magistrale interprétation

Dans un premier article, je parlais de The Leftovers, saison 1 et 2, et voilà, terminé, je finis la saison 3. Après, la semaine dernière, avoir dit « au revoir » aux personnages de Sense8, je dis de même à ceux de Leftovers. Que de bons moments passés!

Comme j’ai déjà pas mal parlé de cette série, l’article sera plus bref aujourd’hui. Tout d’abord, un début de saison un peu mitigé, et qui tient peut-être à très peu de choses. Déjà, enchaîner tous ces épisodes, c’est aller un peu vite et finir par être moins étonné et réceptif. Mais pourtant, cette fois-ci, la majeure partie de l’action se passe en Australie donc dépaysement total. Alors d’où vient cette petite déception…je vais vous faire sourire: Justin Trévoux, qui joue le personnage principal, s’est fait pousser la barbe… et lui qui était si expressif dans les épisodes précédents l’est beaucoup moins. Et du coup, nous souffrons moins avec lui…alors que, bien entendu, cette barbe n’est pas là pour rien, le symbole de cette saison.

Heureusement, vers le milieu de la saison, habitués peut-être, scénario plus touffu avec des moments très forts, le plaisir de regarder revient au plus haut niveau. Un chapitre est encore plus biblique que les précédents. Il y a aussi beaucoup d’épisodes s’attachant à l’un ou l’autre personnage de manière très précise et qui nous fait encore mieux les comprendre que précédemment.

Une nouvelle actrice à qui je donne une mention spéciale est Amy Brenneman, dans le rôle de la psychiatre douée mais torturée et .. chalatant. Très bonne prestation et en particulier dans l’épisode 6, de très bons dialogues et parfaitement interprétés.

L’avant dernier épisode est vraiment très très fort. Et le final? Je n’en dirai rien, ne compter par sur moi pour spoiler quoique ce soit.

La musique est toujours toujours aussi mélodieuse et je regrette de ne plus en entendre le thème…voici un petit lien YouTube avec lequel j’écris cet article ce soir…il m’arrive parfois d’aimer vraiment des morceaux et si je n’en ai pas encore parlé dans ce site…cela viendra 😀 .

Voilà, une série de plus qui se termine…bon, je reprends Westworld et Handmaid’s Tale donc pas de soucis, il y a de quoi bien passer ses soirées.

The Leftovers Saison 3

Image symbolique qui explique tout à fait sur quoi repose la série. La traduction de Leftovers: Les restes…

 

La Société Quantique – La Zone Haute Quantique

La deuxième nouvelle de science fiction du cycle de La Société Quantique : La Zone Haute Quantique.

Dans le premier épisode, La Zone Basse Quantique, était retracé la vie de Morgane, difficile mais ne soyez pas inquiet, quelque chose se prépare.

Dans ce nouvel épisode, c’est Clara que vous allez rencontrer. Pour elle, c’est un peu le contraire… je vous laisse lire.

Une troisième nouvelle sera bientôt disponible chronologiquement juste avant celui-ci… je n’écris pas vraiment dans l’ordre.

Si, en lisant ce texte, des incohérences dans le temps vous sautent aux yeux…c’est normal, allez jusqu’à la fin et, je l’espère, cela deviendra plus clair.

Sources d’inspiration:

  • L’autre jour, en jouant sous un casque de réalité virtuelle: je commence à jouer à 17h, je le fais durant une heure, enlève le casque et vois qu’il était presque 19h. Ma perception du temps était complètement erronée.
  • Imaginez-vous passant 1h dans la salle d’attente du dentiste et imaginez-vous devant un bon film qui dure 2h30… percevez-vous le temps de la même manière?

Si vous lisez la nouvelle, vous verrez que j’ai pris l’opposé de tout cela…mais pas complètement.

  • Dans notre monde, tout est relatif. Nous n’avons pas besoin de voyager dans l’espace-temps pour nous en rendre compte. Chacun perçoit le monde qui l’entoure, ce qu’il vit, à sa façon, selon son passé, son présent et ce qu’il désire pour son futur

Ce soir, le livre n’est disponible qu’au format pdf, dans la semaine il sera en epub. Il demande une relecture à nouveau… je vais essayer de corriger les fautes d’orthographe.

Bon appétit 😀

La Zone Haute Quantique (format pdf)

La Société Quantique - La Zone Haute Quantique

Sense8, le final, ou l’hymne à l’amour et à l’amitié

sense8 épisode finalCa y est, je viens de quitter les sensitifs de Sense8 ce matin, un peu de tristesse mais c’était très beau. Le final est un épisode de deux heures trente, une course contre la montre pour terminer la série qui aurait pu avoir une nouvelle saison complète.

Ce dernier épisode est très bien, une réalisation splendide, où les effets de ralentis sont encore utilisés sans limite mais enrichissent vraiment l’image. L’épisode se passe principalement en Europe, en France et en Italie avec une scène finale à la Tour Eiffel, belle promenade touristique. Ce qui change fondamentalement par rapport au reste de la série c’est que nos 8 personnages sont réunis psychiquement comme d’habitude mais aussi physiquement. Encore une façon d’aller plus loin.

Pourquoi ce titre, hymne à l’amour et à l’amitié? Car c’est vraiment cela qui ressort, ils s’aiment, certains d’un amour pur et d’autres d’une amitié pure. Et par uniquement entre eux, aussi avec leur proches. C’est cela le message de Sense8, aimez-vous sans limite et vous irez loin, vous combattrez l’adversité, vous gagnerez des moments de pur bonheur.

Il y a aussi ce coté si naïf et enfantin de certains personnages, pas tous, il y a quelques adultes mais d’autres sont restés si jeunes dans leur tête. Prêts à s’émerveiller pour tout, sans retenue, c’est beau et si rare finalement. Les gens sont si blasés que souvent ils passent à côté d’une toute petite chose qui pourrait les rendre si heureux.

La toute dernière image de la série est trop génial, j’ai déjà dit que Sense8 est un hommage à la différence, là, les soeurs Wachowski ont fait très très fort…je vous laisse regarder.

De mon coté, je viens de ressortir Cloud Atlas, des mêmes réalisatrices, afin de me replonger dans ce très long film si particulier mais que je pense mieux comprendre par tout ce qui a été exprimé dans Sense8, qui grâce à son format plus long, a permis d’exprimer beaucoup plus de choses qu’un seul film.

Alors, pour ceux qui ne l’ont pas vu, regarder Sense8, vous en sortirez vous aussi plus riche, plus pacifique. Pour ceux qui l’ont vu, s’ils sont un peu tristes comme moi que cela s’arrête, je suis sûre que nos réalisatrices préférées nous pondront bientôt un nouvel opus fantastique.

Sense8-Final à la tour Eiffel

Lisez ce petit article relatif à ce splendide final…nous les français, ne sommes pas autant habitués aux tournages que les américains…y a t’il un meilleur moyen de terminer une fête? Oui, regarder la suite…

 

Star Wars – Les derniers Jedi – Blu Ray 3D

Star Wars-Les Derniers Jedi AfficheCe soir au programme Les Derniers Jedi. Juste la troisième fois que je vois le film, deux fois au cinéma, ce qui m’arrive très rarement et aujourd’hui en Blu Ray 3D.

Franchement c’est du très bon Star Wars. Le film démarre chronologiquement au même moment où se terminait Le Réveil de la Force. Le plaisir de retrouver Luke Skywalker … de manière très humoristique. Cette scène me fait sourire à chaque fois. J’étais très émue dans la dernière scène du précédent, retrouver un héros d’enfance c’est touchant et là, plouf, le scénario casse l’émotion, c’est très bien. Cela met du piment.

Les moments forts du film

Deux instants qui me marqueront longtemps, qui arrivent dans la deuxième partie du film

  • Les 30 secondes de silence…car dans l’espace personne ne vous entend crier, un instant fantastique. Il m’a surprise la première fois. Maintenant, je l’attends toujours avec impatience.
  • La bataille finale avec Luke. Elle prend plus d’ampleur quand nous la revoyons car chaque détail compte, a été mis en scène parfaitement vis à vis du contexte de la scène. Et le final est lui aussi particulièrement touchant.

Personnages et acteurs

Le jeu des acteurs est très bien même si parfois le visage vieilli de Luke, l’interprétation de Mark Hamill sont limite caricaturaux. Il a le regard « fou » , tellement tourmenté, dans les flash-back, alors que cela correspond à des moments de son histoire, après le Dernier Jedi, où Luke n’était pas un personnage mis à vif, au contraire, il avait gagné la tranquillité lors de la dernière scène du Retour du Jedi. Certes, sa solitude en tant que Jedi et l’échec en tant que maître lui ont fait perdre sa foi mais ce sont les scènes que j’apprécie le moins, pas assez de finesse dans le jeu de l’acteur.

Sa sœur Leia, jouée par Carrie Fischer a vieilli mais le jeu reste très bon. Toujours une petite pensée lorsque l’on regarde le film pour cette actrice qui a disparu juste avant la sortie du film. D’ailleurs, certaines scènes, celle dans l’espace, sont un bel hommage à son personnage même si elles ont certainement été tournées en image de synthèse.

Quant à Kylo Ren, joué par Adam Driver, j’ai toujours autant de mal à me faire à ce personnage. Le physique de l’acteur est tellement éloigné de Leia et Han Solo que rien ne nous donne l’intuition qu’il est leur fils. J’ai toujours trouvé cela dommage.  Snoke, le super méchant, n’est pas un personnage très réussi non plus, le côté obscur avec l’empereur mais surtout le sith Dark Maul était beaucoup plus puissant.

R2-D2 et C-3PO ne sont presque pas présents dans le film qui fait exception à la règle n’ayant pas vraiment de personnage humoristique si ce n’est le robot BB8, toujours aussi sympathique. Tradition du robot reprise ensuite dans Solo.

Voilà, je critique un peu fort les acteurs, mais quand je regarde Star Wars, l’impartialité n’est pas toujours présente. Derrière cela, il y a le scénario qui est très bon, faire avancer l’histoire de cette saga fantastique dans un sens qui est une grande réussite. Le temps passe si vite en le regardant, même durant cette 3ème séance.

La réalisation

Le réalisateur Rian Johnson n’est pas très connu. Dans sa filmographie, Looper, un bon film de SF sur le voyage temporel, que j’avais bien aimé. Il est prévu pour une prochaine trilogie… titre inconnu et date de sortie inconnue sur Allociné…à suivre.

La 3D au cinéma était très belle, elle est aussi en Blu Ray, belle profondeur de champ que l’on oublie souvent, happé par l’histoire.

Les batailles dans l’espace sont splendides ainsi que ce qui se déroule sur les deux planètes visitées.

La musique est très bien, quelques scènes avec les thèmes classiques, impossible d’y échapper, mais toujours un plaisir .

Et la suite ?

Les dernier instants du film, la dernière image est une promesse pour l’avenir de Star Wars. Les deux films Le Réveil de la Force et Les derniers Jedi sont une parfaite transition entre la deuxième trilogie chronologique et la suite des histoires de la galaxie.

Je connais pas mal d’amis ou j’ai lu des critiques qui pensent que la franchise est trop exploitée, qu’il faudrait reprendre le rythme presque de 20 ans entre chaque trilogie. De mon point de vue, tant que les films restent de très bonnes qualités, je suis vraiment prête à en voir un par an. Mais bien sûr, il va falloir que les scénaristes et réalisateurs restent très vigilants pour que ces nouveaux chapitres soient à la hauteur de cet univers. Si un jour les fans de tout age finissent par être déçus et lui tournent le dos définitivement, cela serait vraiment dommage.

L’épisode IX est prévu pour fin 2019, réalisé par… J.J. Abrams, rien que ça!

Star Wars-Les Derniers Jedi-Planète Salée

J’aime beaucoup cette image, une bataille dans un champ de sel, très bonne idée des scénaristes

Note personnelle sur la politique de confidentialité

Afin de respecter la législation en vigueur, j’ai rajouté sur le site une page de Politique de confidentialité ainsi que la petite fenêtre en bas d’acceptation des cookies la première fois que vous vous connectez au site.

Vous pouvez y lire des termes tels que « Nous collectons les renseignements suivants, adresse électronique, préférences (musicales, littéraires, cinématographiques, etc.) » ou « En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt ».

Effectivement, si vous vous inscrivez à la newsletter de ce site, si vous postez un commentaire, j’ai à disposition votre adresse mail. Par ailleurs, je consulte souvent les statistiques d’accès au site. Ceux-ci sont anonymes, tout ce que je regarde de plus précis est la localisation géographique mais cela indique juste les villes d’où les personnes ont consulté le site et en aucun cas de qui il s’agit. Je regarde aussi quelles pages ont été consultées, trouvées dans les moteurs de recherche, comment le site apparaît dans ces moteurs, combien de temps les personnes sont restées sur les pages … afin de me rendre compte de ce qui intéresse ceux qui lisent ce que j’écris…nous sommes toujours curieux de connaître notre public.

Ce site ne comporte aucune publicité et d’ailleurs j’ai déboursé une somme modique annuelle dans ce but. Je ne perçois rien non plus si des personnes visitent le site.

Quand aux adresses mails transmises dans les commentaires, elles peuvent être bien utiles pour entamer une discussion hors site sur un sujet d’intérêt commun mais aucune adresse ne sera jamais transmise à qui que ce soit ou à un organisme quelconque.

Cependant, je n’ai pas d’influence sur ce que les moteurs de recherche enregistrent quand vous vous promenez dans mes articles car cela, effectivement, dénote de ce qui vous intéresse et peut servir à vous transmettre des publicités ciblées. Nous sommes à l’époque du big data et nous avons peu d’influence sur lui.

A l’instant où j’écris ces lignes, nous sommes 7 636 062 606 personnes vivants sur la planète (source Worldometers). Et le temps que j’écrive cette ligne la population est passée à 7 636 062 837…856…864… Je me considérais comme une toute petite fourmi devant ce chiffre et aujourd’hui j’ai le plaisir d’être plutôt un petit colibri, mais ça ne change pas grand chose.

Dans tous les cas, je me tiens à votre disposition pour retirer du site des commentaires, adresses mails… si vous le désirez. Et si je vous vois apparaître dans les statistiques, je suis toujours contente d’avoir des lecteurs 😀

Film 1001 Pattes

1001 Pattes, un très bon petit film pour enfant dont le titre original veut dire « La vie d’un insecte »

 

Les indestructibles 2 – Sacré punch

Affiche Les indestructibles 2Un article rapide comme toujours quand je sors du cinéma. Les indestructibles 2 est un film qui m’a franchement fait rajeunir cet après-midi de pas mal d’années. Cela faisait longtemps que je n’avais pas pris autant de plaisir dans un dessin animé. Bien sûr, c’est une production Pixar donc signe de grande qualité mais celle-ci est franchement une belle réussite.

Le film dure deux heures, commence assez lentement mais ensuite d’un dynamisme rarement égalé dans ce genre. Un peu long pour les enfants, mais, à côté de moi, était assise une très jeune petite fille et bien elle n’a pas bougé du tout, fascinée par l’écran. Pour les plus grands, bourré d’humour, un très bon scénario, une très bonne musique et … de l’action qui fuse dans tous les sens.

Le personnage central? Bébé Jack Jack, il est au top du top, nous surprend et nous fait rire, il a du potentiel c’est sûr! Son frère et sa soeur sont aussi très présents, tout comme leur mère. Oui, Mr Indestructible est là lui-aussi mais dans un rôle cliché, certes, mais si bien interprété.

Qualité d’image excellente, bande son très bonne. Tout ce que je regrette est de ne pas l’avoir vu en 3D. Ce sera pour le Blu-Ray et aussi d’ailleurs une bonne occasion de regarder les deux chapitres de l’histoire à la suite car, n’ayant pas eu le temps, je n’ai pas révisé le tome un avant la séance, un peu dommage mais je me rattraperai.

Le réalisateur Brad Bird a de beaux films à son actif. Mission:Impossible – Protocole Fantôme, le Géant de Fer, que nous avons retrouvé cette année dans Ready Player One , Ratatouille un très bon dessin animé et A la Poursuite de Demain qui ne m’a pas beaucoup marquée. Mélange de films d’animation et de films d’aventure, un savoir faire parfait pour réaliser des films qui ont du caractère et nous marqueront.

Donc je ne saurais trop recommander d’aller cet été dans les salles climatisées passer deux bonnes heures de vrai plaisir.

A noter, le petit court métrage Pixar avant le film est comme d’habitude très bien.

Les Indestructibles 2 - Jack-Jack-Cookies

Franchement, un bon cookie c’est ce qu’il y a de plus important au monde

 

La Casa de Papel – Saisons 1 et 2 -Très réussies

La Casa de PapelLa Casa de Papel est une très très bonne série. Tout d’abord,je remercie le copain qui m’a dit de la regarder. Je l’écoute souvent car il est de bon conseil et sans lui, je pense que je serais passée à coté.

Pourquoi? Quand on me parle de films racontant une histoire de casse, franchement à part pour ma culture cinéphile, je ne regarde pas. Un exemple? Ocean’s Eleven et ses suites, avec plein d’acteurs phares, j’ai franchement failli m’endormir à chaque fois que j’ai vu un de ces films. La longue préparation du cambriolage, le casse, la fuite… Rien de passionnant. Même des films plus originaux comme Insaisissables m’ont permis de faire une bonne sieste.

La Casa de Papel est tout le contraire, rythmée, personnages attachants, scénario impeccable. D’ailleurs, je me demande si le scénariste ne pourrait pas faire un braquage lui-même car le plan du cambriolage est assez incroyable, de l’idée de départ à la mise en oeuvre.

Derrière tout cela, il y a certainement aussi le fait que c’est une production  espagnole. Et ceux-ci sont dans le cinéma européen très bons du coté épouvante par exemple. Un film comme L’Orphelinat réalisé par Juan Antonio Bayona fait passer un bon moment et Les Autres de Alejandro Amenábar restera une référence. Si vous aimez les zombies, il y a aussi 28 Semaines Plus Tard de  Juan Carlos Fresnadillo qui est très bien.

Ici, Álex Pina est aux commandes. J’ai regardé sa filmographie et j’avoue ne pas connaitre ses autres œuvres mais un réalisateur à suivre.

Coté acteurs, idem, de très bons acteurs inconnus en France, ayant joué dans pas mal de films espagnols.

Une note particulière pour la musique, en particulier, par exemple, dans le dernier épisode de la saison 2, que je viens juste de regarder ce soir, des grands airs espagnols, splendides, qui vont même jusqu’à nous rappeler les films de Pedro Almodóvar.

Aller, un mini spoiler donc ne lisez pas ce paragraphe si vous n’avez pas vu la série… Que va t’il se passer dans la saison 3? Vu comment la deuxième saison se termine, j’avoue avoir un peu peur que la pression retombe et que la série joue les prolongations un peu comme Prison Break l’avait fait. Nous verrons bien, soyons optimistes.

En conclusion, si vous avez Netflix, n’hésitez pas à regarder ces épisodes qui vous tiendrons en haleine. Sinon vous pouvez prendre l’abonnement gratuit pendant un mois…et comme ça vous deviendrez addicts  🤓

La Casa de Papel le casting

Une très bonne équipe de cambrioleur 

Chasseurs de surdoués

Un article très rapide car ce soir, j’ai peu de temps.

Je vous parlais sous forme humoristique de monter une agence permettant de rechercher les personnes à fort potentiel dans mon article Etre ou ne pas être (surdoué). Et bien cela existe, voir un article de l’Express: Kishore Asthana, le chasseur de petits génies.

Cela se passe en Inde. Voilà de quoi notre gouvernement français devrait s’inspirer. Et d’ailleurs, je pense qu’il ne faut pas rechercher uniquement au niveau des enfants, mais aussi au niveau des adultes.

Tableau de Salvador Dali avec une montre

Le temps passe, le temps passe, il faudrait peut-être vite se réveiller pour sauver notre planète.

 

Star Trek Discovery Saison 1 – Très militaire

Star Trek DiscoveryConcernant Star Trek,  je ne suis pas une fan de la première heure. La série de 1966 repassait tout le temps à la télé quand j’étais gamine mais je trouvais cela froid, distant, je préférais de loin Cosmos 99.

Et puis, en 2009, le film de J.J. Abrams m’a fait redécouvrir complètement cet univers. Bon scénario, bons effets spéciaux, Chris Pine et Zachary Quinto très bien dans le role de Kirk et Spock….mention spéciale d’ailleurs à Zachary qui est un acteur qui a joué depuis dans des productions géniales dont American Horror Story, la meilleure série horreur, fantastique du moment.

Quand Netflix a lancé fin 2017 Star Trek Discovery, je l’ai immédiatement regardé. Grave erreur car il y a eu une pause en Janvier et j’ai mis un temps fou à reprendre la saison. J’étais très enthousiaste au premier épisode, images de synthèses très réussies. Le deuxième épisode, plus militaire, m’a fait douter, puis l’immersion dans l’univers sporique quantique m’a franchement plu, très créatif d’un point de vue idée, technique et images. Là est l’originalité de la série. A la reprise de la seconde partie, le côté guerrier l’a emporté et j’ai eu du mal, à part durant quelques épisodes, à raccrocher. La fin est un tout petit cliffhanger. Peut-être la saison 2 sera moins orientée vers les conflits, plus dans l’exploration spatiale, c’est à voir.

Côté science-fiction, Star Trek Discovery se range vraiment dans la SF spatiale, militaire mais aussi la hard-science, univers parallèles et physique quantique sont très présent, un peu clichés pour les mondes parallèles, du déjà vu, mais qui éteille bien le scénario.

De belles images au début, comme je le disais, ensuite moins travaillées même si la vue de Paris dans le futur lors le dernier  épisode est bien réussie. Ce qui gène le plus est  le maquillage des non-humains, extra-terrestres. Les masques klingon et kelpien sont trop plastifiés à mon goût, et m’ont un peu fait décrocher dans certaines scènes.

Le personnage de Michael est intéressant, nous y retrouvons le côté vulcain, la marque de la série. Sonequa Martin-Green joue aussi dans plusieurs saisons de Walking Dead, je les ai vues mais sans Allociné je n’aurai pas fait le lien et pourtant d’habitude, je reconnais les acteurs. Je ferai plus attention dans ma prochaine saison zombie !

Conclusion, une peu déçue par cette première saison, mais peut-être n’y avait-il plus trop de budget ou de temps pour finaliser la seconde partie. Je regarderai la saison 2 car il faut toujours laisser sa chance à ce type de série qui parfois démarrent un peu laborieusement et ensuite deviennent vraiment bien (exemple de Fringe que j’ai failli arrêter à la fin de la saison 1 et dont en fin de compte je suis devenue fan !).

Michael Burnham-Star Trek Discovery Sasha Williams-Walking Dead

Finalement, tout est question de maquillage, c’est bien Sonequa Martin-Green dans les deux séries 😀

 

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén