Que le diable l’emporte, une aventure du Bourbon Kid

Que le diable l'emporte - le Bourbon Kid
Dernier volume paru à ce jour de la série du Bourbon Kid : Que le diable l’emporte

Que le diable l’emporte est le dernier livre paru actuellement de la série du Bourbon Kid. Retour sur ses aventures.

En 2010, il y a donc 10 ans, est apparu dans les rayons des librairies un livre nommé Le livre sans nom. Ce titre peut être considéré comme celui d’un livre qui n’en a pas vraiment. Et en plus, son auteur lui aussi n’a pas de nom. En cette décennie de lecture des aventures du Bourbon Kid, j’en suis venue à nommer cet auteur Mr Anonyme. Il le porte très bien.

Cette série de 8 « opus » peut être qualifiée de Fantastique. Vous suivez ses protagonistes, dont le personnage principal est le Bourbon Kid, un tueur sanguinaire, à travers des histoires mêlant meurtres, vampires, momies, goules, le diable, des anges, le FBI, des fantômes …. De la bande dessinée au format livre.

En quoi ces livres se démarquent ? Le style et le vocabulaire sont particulièrement gores, fleuris, voir répugnants. J’en arrive même à me demander si les lecteurs ne sont pas un peu bizarres eux aussi pour apprécier cette littérature ? Passons ^^. Les histoires, elles, vont à cent à l’heure. Une écriture rapide et pleine de rebondissements. Des clins d’œil à toute la culture pop. C’est cela aussi qui nous accroche. Histoires et références à des musiques, des livres, des films, des séries et donc le plaisir de s’immerger dans un univers où on retrouve plein de bons souvenirs.

J’avais laissé de coté pas mal de volumes de cette série, plongée dans d’autres lectures. En cette première moitié de l’année, j’ai rattrapé tout le retard en lisant les 3 derniers volumes ainsi qu’une petite nouvelles parue uniquement en ligne. Dans cet article, je ne vais m’attarder, brièvement, que sur le dernier livre de la série.

Que le diable l’emporte : des hauts et des bas

Ce livre, paru en 2019, vaut la peine d’être lu. Alors que dans les épisodes précédents, le Bourbon Kid ne faisait parfois qu’une apparition, il est présent en tant qu’être humain presque normal dans environ la moitié du livre avec une alternance de chapitres sur d’autres personnages. Et notre tueur est amoureux. L’image que j’ai à l’esprit quand je lis ces pages reste toujours celle de Clint Eastwood dans Pour une poignée de dollars. Un cow-boy taciturne, pas rasé, mais surtout un regard aiguisé, d’aigle, auxquels il est impossible d’échapper. Une cruauté sauvage. Et pourtant, on l’aime bien cet énergumène ! Autrement, nous ne lirions pas ces livres.

Le seul problème provient des personnages secondaires et celui de Sanchez a, je trouve, pris trop d’importance. L’écriture est à la limite du scatologique. Les déjections par le haut ou par le bas de Sanchez lassent et on aimerait passer à autre chose. Une petite panne d’inspiration ? Heureusement, les autres (anti) héros sont là, Jasmine, Rex, Elvis, la Dame Mystique… On retrouve aussi avec plaisir Scratch et Le Purgatoire. On regrette cependant quelques personnages qui ont disparu dans le volume précédent. Je ne les nommerai pas pour ne pas spoiler mais l’auteur a la main lourde pour tuer ceux que nous aimons bien.

Heureusement, le dernier tiers du livre repart à 100 à l’heure. Le fond de l’histoire est d’ailleurs assez surprenant. Un nouveau thème de la culture geek qui n’avait pas encore été abordé. On dévore les pages pour savoir comment tout cela va se terminer. Avant une suite, tout du moins c’est à espérer.

Je ne conseillerais cette lecture qu’à ceux qui aiment Quentin Tarantino, car coté hémoglobine, c’est à peu près du même niveau voir pire. Mr Anonyme étant très doué pour les descriptions écœurantes lorsqu’une balle atteint sa cible. Et je ne parle pas de Sanchez aux toilettes …

L’auteur a réussi à avoir de nombreux fans. Vous pourrez retrouver pas mal d’informations sur son site officiel.

J’attends donc maintenant la sortie d’un prochain volume, peut-être en 2021, histoire de m’amuser un peu dans une lecture tout à fait immorale, quoique.

Résumé

Pas de résumé pour cet épisode particulier. Les histoires du Bourbon Kid doivent se lire du premier volume au dernier, dans l’ordre de parution. Autrement, vous ne saurez pas du tout de quoi il retourne.

Quelques volumes du Bourbon Kid : à lire à partir du premier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *