Ca – Livres passionnants et incontournables de Stephen King

 Difficile pour moi d’écrire une page sur Stephen King qui ne soit pas emprunte d’un brun de nostalgie … et impensable que sur le site je ne la mette pas en ligne.

Tout a commencé en 1989 avec Carrie … et tout continue encore aujourd’hui…

Il n’y a que deux auteurs « prolifiques » dont j’ai lu tous les livres traduits en français, Isaac Asimov, que j’ai du abandonner il y a longtemps car malheureusement il n’y aurait plus de nouveaux livres et Stephen King qui continue de me transporter. D’ailleurs, heureuse coïncidence, j’écris ces lignes alors qu’un nouveau titre vient tout juste de sortir il y a quelques jours, l’Outsider.

Alors d’où vient cette passion pour ses écrits ? Pas du thème de l’horreur, jamais je n’ai trouvé un autre auteur écrivant sur ce thème me transportant. Certainement beaucoup plus le fantastique et les mondes imaginaires. Cependant, ce que je garde comme souvenirs de ces 30 ans de lecture, c’est tout autre chose, les personnages.

Oui, Stephen King me fait aimer ou détester ses héros, tourner les pages frénétiquement pour savoir ce qui va leur arriver, me mettre en colère quand un indice prévient qu’une fois de plus tout va mal tourner, détester cet auteur quand il torture par sa plume quelqu’un que j’aime bien. Oui, là est son secret, il nous fait vibrer et oublier le temps qui passe. Catharsis, oui, sans aucun doute. Et, à ce jour, je n’ai pas non plus trouvé un autre écrivain dont je guette les livres et dont parfois j’attends un peu de les lire histoire de savoir que j’ai un Stephen King qui attend sagement dans ma PAL.

Du coup, peu d’articles suivront cette page car je l’écris en Janvier 2019, il me reste juste deux œuvres non lues, une que je viens de finir pour laquelle je ferai un petit article, et aussi quelques petites notes personnelles sur cet univers .. voir humoristique.

Mais qui sait ? Peut-être y a t’il encore de nombreux livres à venir qui rempliront ces pages. Je ne relirais rien je pense, quelques expériences de relectures infructueuses m’ont appris qu’il faut mieux rester sur sa première impression (relire Dune de Franck Herbert a été une expérience très malheureuse pour moi…)

Et pour finir, mon préféré, à ce jour, mais je pense qu’il ou plutôt qu’ils le resteront… le cycle de la Tour Sombre que je ne saurais trop recommander à tous ceux qui ne connaissent pas encore cet univers ou à tous les fans de Science-Fiction.Magiques comme la Tour, ces livres nous transportent au fil de milliers de pages dans un lieu proche du notre dans lequel il faut mieux ne pas trop se retrouver.

Le Pistolero - La Tour Sombre de Stephen King